Paule Latorre à Salinelles, le 7.10.2016

Paule Latorre, Salinelles 2016 Photo Sabine TostainPaule Latorre, « Le secret de Peter Pan » le 7.10.2016 au festival de Salinelles (Gard) dans la chapelle – programmation par la Compagnie Partance.

La compagnie Partance organise chaque année leur festival non subventionné dans la chapelle désacralisée de Salinelles, au milieu des vignes. En plus de leurs propres essais ou créations contées, des stages pour conteurs, les séances pour les petits, l’équipe invite toujours au programme une ou deux personnalités reconnues du monde du conte. Soit des conteuses/conteurs référents au niveau national, soit parce qu’ils aiment clairement leurs travaux ou personnalités (ou aiment le tout bien sûr – sourires).

De mon côté, Hervé et Sofyan de Partance étant mes références en contes (au moins dans leurs motivations et postures à transmettre ces paroles, ces histoires, ces imaginaires), et sont également des amis de longue date. Le festival de Salinelles est donc un rendez-vous à ne pas manquer chaque année dans le Gard.
Paule Latorre était programmée ce second week-end de l’édition 2016- conteuse résidente à Montpellier –  avec son spectacle « le secret de Peter Pan« .

Seule en scène dans la chapelle, animée dans la parole comme une enfant espiègle (parfois un peu plus que malicieux) autour de cet instrument si étrange (et pour moi aux sons assez magiques), le hang, Paule Latorre m’a embarquée dans le voyage. En-dehors de quelques images d’extraits de Walt Disney sur Peter Pan, je ne connaissais pas vraiment l’histoire. Et cela était tant mieux, j’ai été happée d’autant plus facilement et sans images référentes ou de comparaison (bon, je sais, je suis bon public quand on me « vend » de l’imaginaire – sourires).

Ce hang en forme de soucoupe volante associé aux choix de version sur l’histoire de Peter Pan : j’ai fait un bien original voyage dans la chapelle et… vous savez quoi ? j’ai appris quelques secrets (et non pas un seul) du petit garçon, mais… chuuut

Allez prêter vos oreilles à l’occasion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.