Caroline Guibeaud : « Sabine a su nous donner ces outils qui aident à surmonter ces obstacles irrationnels »

Caroline Guibeaud, photo Sabine TostainC’est aux balbutiements du projet original No Man’s Louise que j’ai rencontré Sabine.
Si je devais résumer cette collaboration en quelques mots, je dirais qu’elle nous a donné cette confiance qui fait parfois défaut au début de certains chemins.
Même si la scène ne m’était pas inconnue en tant qu’instrumentiste, les compositions originales, l’écriture et le chant représentait un vrai défi pour moi.
Je crois qu’avec son énergie, sa confiance, et son enthousiasme à organiser notre premier concert, elle a su nous donner ces outils qui aident à surmonter ces obstacles irrationnels que l’on se construit parfois.
Sabine a su nous entourer, techniquement, humainement (l’équipe de l’Arthémuse, Jeff Kellner), et esthétiquement (mise en scène décorée par les luminaires d’Adrien di Bartolo).
Un premier concert qui a inauguré le début d’une belle aventure, puisque le duo continue de se produire un peu partout en France. »

Caroline Guibeaud
artiste No Man’s Louise, Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.