Deux soirées réussies pour Fred et son frère

Fred et son frère

L’intitulé du spectacle ressemble au titre d’une pièce de théâtre davantage qu’au nom d’un duo musical, et cela tombe bien : une créationtoute personnelle , mise en scène, des deux frères musiciens (Jean-Christophe et Frédéric Gairard).

Quand Jean-Christophe, accompagné auparavant en management dans Clair de Lune Trio, m’a contactée depuis le Brésil en avril 2017 pour l’aider à concocter une fin de courte tournée prévue avec son frère sur Marseille et alentours, c’est avec joie et confiance que j’ai relevé ce petit défi. En effet, c’était un défi puisque je n’avais que très peu d’informations quant à la forme ou contenu de cette proposition artistique des deux frères. De plus, je savais que mon partenaire le plus proche sur Marseille à ce moment-là qui aurait pu accueillir à l’aveugle ce duo serait fermé au moment de leur passage dans le coin. Bref, une envie de se produire en public de leur côté et une envie de faire de ces moments de belles rencontres avec le public de mon côté, c’était parti !

Deux soirées concoctées au final dans deux lieux différents et aux ambiances adéquates, et une autre réussite – en-dehors de la réaction des publics à cette proposition artistique : un nouveau partenaire et un ancien partenaire m’ont fait confiance pour que ces moments se concrétisent. Et le tout… en l’absence des artistes sur place jusqu’aux jours des représentations, et avec les bribes d’éléments de présentation dont nous disposions.

Le Théâtre des Argonautes était plein ce soir-là, pour découvrir le duo « Fred et son frère » (Jean-Christophe étant parti depuis presque 2 ans de la scène française) et découvrir ou revoir les Gala Swing Quartet (eux-mêmes ayant peu joué en concert sur Marseille cette dernière année mais un nouvel album sous le coude).
Le Portail Coucou, fidèle complice de soirées les années précédentes (avec la communauté d’agglomération et Clair de Lune Trio ou pour la soirée cabaret un peu atypique) s’est plié en quatre pour une technique de plateau irréprochable et l’ambiance du lieu – tous fidèles aux attentes de chacun. Le duo jouait dans d’excellentes conditions amplifiées et lumières aux couleurs des musiques actuelles !

En résumé, « que du bon » pour les lieux, les artistes et le public marseillais et de Salon de Provence. Les photos et vidéos que j’ai prises ces deux soirs-là pour eux (et pour moi aussi, disons-le franchement (sourires) ! ) ont été valorisées par les artistes eux-mêmes dans la foulée sur la toile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.