Isidor Dilo : « Sabine est un poisson pilote, hors des clichés »

Isidor Dilo 2016 photo Sabine Tostain Sabine … Sabine et l’océan … Sabinetlocéan … L’océan donc, Sabine et l’océan culturel de notre belle PACA. Un poisson pilote, donc, à qui il est difficile de donner un nom bien scientifique, à ranger dans un classeur, bien à côté d’un bel aquarium lumineux. Si ce n’était pour un joli texte qu’elle avait écrit pour la présentation d’un de mes spectacles, je ne saurais me rappeler notre première rencontre, mais j’ai la joie de savoir que mes chansonnettes lui avaient permis d’imaginer un « bal sympathique alors que nous étions en plein janvier glacial avec le mistral dehors ».

D’abord « fan », parce que je ne pense pas qu’elle puisse travailler sur un projet si elle ne l’est pas, elle devient vite une amie, puis un soutien, puis un moteur pour le projet. Quitte à se perdre à chacune de ses escales, elle navigue entre l’organisation, la photo, la coordination, et même – démarche des plus hasardeuses – au management d’artistes. N’allez pas croire que cet énergique va-et-vient serait la conséquence d’une indécision chronique, mais plutôt d’une envie de faire les choses bien, de faire des choses qu’elle aime, comme elle les aime, de forger une nouvelle place dans un monde du spectacle en renouveau.

Bref, un personnage hors des clichés du petit monde culturel local.
Si vous cherchez une secrétaire accrochée à ses fichiers Excel et à son téléphone, passez votre chemin.
Si vous voulez vous faire flatter, passez votre chemin.
Si vous cherchez quelqu’un qui s’implique et qui partage, je vous conseille… de jeter l’ancre par ici.

Jérôme Villard, dit Isidor Dilo
Artiste-artisan Isidor Dilo, avec ou sans Maudit Comptoir, Allauch/Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.